Harry Potter 1 et 2

Bon je me suis lancé dans un « incontournable » de notre époque. J’ai ouï dire à droite à gauche toutes sortes de choses. Les livres sont plus complets. Il manque des personnages. Les descriptions sont meilleures dans les livres. Bref autant se faire une idée par soi-même 😁

Eh bien ! Pour en avoir déjà terminé 2 sur les 7, je suis assez partagé sur… Harry Potter. Bon globalement l’histoire est plutôt bien reportée à l’écran, à deux trois détails près et je comprends en effet combien les fans des livres ont pu être enthousiasmés par les films qui sont une magnifique transposition pour ne pas dire extrapolation des romans.

Car restons honnêtes. C’est un roman jeunesse. Vocabulaire simple. Descriptions basiques. On voit les choses avec des yeux d’enfants en somme. Mais la découverte des lieux aurait pu être beaucoup plus pointue sans tomber dans l’élitisme. Cela dit pour le public visé, c’est déjà abouti. En outre à partir du second épisode le style s’améliore nettement.

Mais là où cette histoire est bien fichue, c’est dans son exploitation du « fusil de Tchekov ». En gros si un détail est avancé, son utilité se vérifie au cours de l’aventure, parfois plusieurs livres plus loin. Par exemple la petite araignée dans la chaussette sous le placard dans lequel Harry grandit justifie dans le second livre le fait qu’il trouve le courage de parler à Aragog alors que tout autre enfant, même sorcier, et même des adultes se seraient littéralement faits dessus 😅.

Ce sens du détail, cette mécanique de précision voilà de quoi justifier le succès de cette oeuvre. L’autre aspect intelligemment exploité, c’est la scolarité. Le livre se déroule tout le long d’une année scolaire, avec des repères calendaires et des habitudes de vie qui favorisent l’identification. Et au même titre que le style progresse et la noirceur prend le pas sur la presque légèreté du départ, les lecteurs grandissent avec les personnages du livre.

Enfin les clins d’oeil aux fans de la série sont nombreux, notamment la nervosité de Quirell reprise par Ginnie qui donne un sentiment de déjà vu à Harry, glissé comme ça l’air de rien, c’est du velours.

Je m’attaque au troisième épisode, mon préféré parmi les films. On verra si les chemins restent parallèles ou si la lecture tranche avec la série de films…

Faustine 3 Le Calice d’Argent. Les coulisses d’un roman

Bonjour à tous,

l’an passé, en vacances dans la Baie de Somme, plusieurs sites se sont offerts à mes yeux, leur fonctionnement saisonnier et l’incroyable patrimoine naturel de la région m’ont donné envie d’y implanter le dénouement de l’aventure de Faustine Mangin, notre médium en devenir depuis sa nouvelle éponyme écrite en 2007. Il fallait que l’adolescente devienne femme, et connaisse un rebondissement dans sa vie en 2012, à travers le récit de son évolution dans Sommeil de Plomb, qui paraîtra prochainement. Ici on va s’intéresser au cadre de son ultime aventure, à l’été 2019, dans une station balnéaire largement inspirée de celles qui ont fleuri depuis le début du siècle dernier sur la côte d’Opale.

Lire la suite « Faustine 3 Le Calice d’Argent. Les coulisses d’un roman »

Où es-tu Gio ?

Sur Facebook 😊

Un groupe en guise de page auteur. Ici je désengorge mon mur des publications liées à mes livres car je ne vis pas dans un cercle de lecteurs et pour tout vous dire cet art est une maîtresse exigeante. Mais ici la traversée du désert s’achève et un défi m’attend à chaque publication. Arriver à parler de ce que j’écris sans vous faire fuir en courant.
Alors épargnons-nous quelques déconvenues. J’écris de la SF réaliste avec des personnages humains – il y a largement de quoi faire avant d’intégrer des bestioles gluantes mais pas appétissantes au menu – des contextes élaborés – merci les heures passées à étudier d’autres modes de vie pour ne garder au fond qu’une poignée de détails sur des cahiers entiers de notes éparses 📚📚📚 – et surtout des intrigues qui relèvent parfois de l’horlogerie – même si en expliquer le mécanisme me fait penser au duo Lhermitte Villeret et qu’il serait peu vendeur d’en dévoiler ce qui est censé vous pousser tout de même à cliquer sur l’un des liens qui suivent !

Bah oui même si au final on a l’air de faire ça pour la gloire ou le plaisir, sans le regard des lecteurs, ça pourrait vite virer à l’obsession nombriliste cette activité 😨 mode professeur Tournenrond activé…

Pourquoi « À vous de voir » ? C’est une réplique issue de la nouvelle Faustine qui je l’espère vous prendra la main jusqu’à venir découvrir le Nord et la Baie de Somme à travers le monde captivant de la médiumnité.
Vous pouvez aussi choisir de suivre Rodolphe dans le sud ouest du pays dans le concentré d’action qu’est Adrénaline.
Il y a aussi Hervé, qui ne rêvait pas de voir sa vie à l’envers à Royan, dans Faux Semblants.
Et il y a Alex, Cécile et les autres qui se livrent sur leur incroyable expérience de la vie extraterrestre dans la série Aliandra…

C’est mon petit monde d’écriture, nourri de mon amour pour les lieux où j’ai vécu, les livres que j’ai aimés et les rencontres que j’ai faites. Écrire sur ce que l’on connaît et voir ce que le monde m’a inspiré. À présent, c’est à votre tour ⛵

📰
https://giovanniportelli.wordpress.com/
💸
Sur Amazon
🔭
FNAC 😉
🔬
Kobo !

Sur Twitter @GiovanniPorte10

Sur Instagram